Fauchage tardif

L’engagement de la Commune pour la préservation de la biodiversité requiert une gestion totalement différente des espaces verts. Il est dès lors essentiel de trouver des alternatives à la fauche. La solution consiste à prôner le laisser-faire naturel et à intervenir uniquement et ponctuellement sur quelques espaces ciblés tels que le verger conservatoire et pédagogique, et l’ancien cimetière. Limiter la fauche, c’est préserver la biodiversité en permettant à de nombreuses espèces de retrouver leur habitat, de se nourrir et de se déplacer.