Le Fort de Rupt

Le traité de Francfort du 10 mai 1871 oblige la France à céder l’Alsace et la Moselle à l’Allemagne. Désormais, la frontière allait passer à l’Est de Lunéville et sur la Crête des Vosges (Cols du Bonhomme, de la Schlucht et de Bussang). Par crainte d’une nouvelle attaque allemande, il est alors décidé de renforcer ces frontières afin de pouvoir assurer la défense de notre territoire. Le Fort de Rupt, construit du 20 septembre 1874 au 31 octobre 1876, fait partie d’une œuvre gigantesque conçue par le général de Génie Séré de Rivières comprenant plusieurs ouvrages répartis sur la rive gauche de la Moselle depuis le camp retranché d’Épinal au Nord jusqu’au Ballon de Servance au sud (les Forts d’Arches, du Parmont, de Rupt, du Château Lambert et de Servance).

Le Fort de Rupt qui s’est appelé successivement ; Fort de la Roche de la Haie nom du lieu-dit, puis Fort Coulaincourt en hommage au général Gabriel Louis de Coulaincourt. Par décret du 13 octobre 1887 régissant les appellations des forts dans les documents officiels, le Fort de Caulaincourt redevient Fort de Rupt. Situé sur les communes de Rupt sur Moselle : 25 % et de la Rosière : 75 %, à environ 770 m d’altitude, 350 m au dessus de la Rive Gauche de la Moselle, les militaires cantonnés au fort pouvaient surveiller la vallée de la Moselle les versants de la vallée de la Moselotte et l’accès du col du Mont de Fourche qui menait en Franche Comté, et servait de poste de communication optique avec le Fort du Ballon de Servance. Construit en pierre de grès locale, le fort était prévu pour 368 hommes. Il comprenait une infirmerie pouvant accueillir 60 malades, un magasin à poudre d’une contenance de 45 tonnes, une boulangerie. L’armement comprenait 36 pièces : canons, mortiers répartis à l’intérieur et tout autour du fort pour assurer la défense du secteur. Le Fort était prévu pour soutenir 3 mois de siège.

Avant la guerre de 1914, les garçons de Rupt « soutien de famille » effectuaient leur service militaire au fort de Rupt. Ces jeunes recrues rentraient tous les soirs dans leurs foyers afin d’aider aux travaux. Le Fort a été occupé par des les militaires jusqu’en 1915, il est toujours propriété de l’armée. Actuellement, l’accès est interdit et l’entrée du fort est murée afin d’éviter les risques d’accidents pour les éventuels visiteurs car les années ont passé depuis sa construction. De jeunes recrues du 1er Régiment de Tirailleurs d’Épinal viennent effectuer leur instruction militaire régulièrement au Fort de Rupt.

Pour en savoir plus, consultez le site www.fortiffsere.fr

Sources : Archives Municipales. Crédits Photos : Cédric et Julie Vaubourg

Agenda

Tournoi de hanball sur herbe du Handball club de la vallée de la Moselle à partir de 9:00 au stade municipal
22 juin 2019
32ème Rallye ruppéen de l'écurie du Mont de Fourche
29 juin 2019 - 30 juin 2019
Feux de la Saint Jean et retraite aux flambeaux, feux d'artifices et bal populaire organisés par la Municipalité et l'Amicale des sapeurs-pompiers au socioculturel et au stade municipal
13 juillet 2019
Cérémonie de la fête nationale à 11:00 sur la place de la Mairie
14 juillet 2019